„L’ONU critique le manque d’impartialité de la justice suisse“

Extrait d’un article, publié dans „Le Temps“ le 18 septembre 2018:

„Les rapporteurs Nils Melzer et Diego Garcia-Sayan s’inquiètent des pressions qu’a subies le Ministère public de la Confédération. Dans un rapport qui a été mis en ligne début septembre sur le site du HSCDH, les deux juristes critiquent «l’absence de volonté politique [de la Suisse] d’instruire des crimes internationaux». En particulier les crimes de guerre. Dans leur missive envoyée le 5 avril 2018, ils s’appuient notamment sur la gestion de l’affaire du général Nezzar et sur la lettre qui relatait la conversation entre le MPC et l’ambassadrice de Suisse en Algérie Madame Berset-Kohen dans laquelle elle qualifiait l’affaire «de véritable bombe à retardement».“

Artikel drucken

Tags :