Non à l’initiative anti-droits humains: Début de campagne, appel aux dons

Non à l’initiative anti-droits humains!

Plus de 100 organisations partenaires au sein de l’Alliance de la société civile / Facteur de protection D, mènent la campagne pour le « non ».“Notre Droit“ en fait partie. Nous lançons la campagne – et nécessairement par un appel aux dons.

Déclaration commune:

„Vous est-il déjà arrivé, ces dernières années, de vous faire quelques soucis au sujet de notre démocratie ? Durant les six prochains mois, une nouvelle offensive contre les droits humains et contre notre État de droit sera menée : la soi-disant initiative « pour ’autodétermination » de l’UDC sera probablement soumise au vote en novembre.

Aidez-nous à contrecarrer cette attaque et soutenez la campagne du « non » menée par l’Alliance de la société civile ! 

De prime abord, l’initiative de l’UDC paraît séduisante. Qui pourrait s’opposer à ce que nous puissions davantage décider par nous-mêmes ? Mais en y regardant de plus près, le nom de l’initiative se révèle toutefois être trompeur : il en va de bien plus que d’une question d’autodétermination.

En effet, cette initiative s’attaque au noyau de la protection des droits humains. Concrètement, c’est l’accès à la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) à Strasbourg qui serait verrouillé ou rendu inefficace. Le Tribunal fédéral serait privé de son rôle de gardien des droits fondamentaux. La Suisse se mettrait une fois de plus à l’écart sur le plan international. En bref : toute notre protection juridique serait réduite. Par conséquent, nous avons choisi de désigner cette initiative par un intitulé qui reflète mieux son contenu : l’initiative « anti-droits humains ».

Tous les sondages réalisés jusqu’ici laissent entrevoir un résultat de votation extrêmement serré. C’est pourquoi, nous avons lancé, hier, notre campagne pour le « non » avec une conférence de presse à Berne. Pour cette raison également, nous avons besoin dès maintenant de votre soutien : aidez-nous à dénoncer cette tromperie et soutenez avec un don notre campagne pour le « non ».

L’UDC prévoit depuis longtemps de faire de cette initiative le prélude de sa campagne pour les élections fédérales de l’automne 2019. Nous serons donc confrontés à une vigoureuse campagne pour le « oui » qui aura les moyens de se faire entendre.

Mais nous sommes prêts : „Notre Droit“ s’engage parmi plus de 100 autres organisations partenaires au sein de l’Alliance de la société civile / Facteur de protection D qui mène la campagne pour le « non ». En font aussi partie de grandes organisations non gouvernementales, de nombreuses œuvres d’entraide ecclésiastiques ainsi que des organisations de défense des droits humains ou encore des associations de juristes. On y compte aussi plus d’une douzaine d’organisations qui s’engagent pour les droits des enfants et des femmes et bien d’autres qui ont à cœur la protection des minorités et des membres les plus faibles de notre société. Enfin, près de 12’000 personnes sont individuellement actives au sein de notre Alliance.

Comme vous pouvez le constater, nous disposons d’arguments puissants, d’une campagne acérée et d’un nombre important de personnes prêtes à s’engager. Il nous manque seulement l’argent nécessaire pour pouvoir faire face à la campagne du « oui », notamment en termes de visibilité. Pour ce faire, nous avons besoin d’au moins CHF 150’000.

En faisant un don aujourd’hui, vous renforcez la voix de notre Alliance. Repoussons ensemble cette attaque contre nos droits humains !

Artikel drucken

Tags :